À la vie, à la guerre

À l’occasion du centenaire du grand conflit, on vous parle du roman-feuilleton À la vie, à la guerre de Julien Hervieux conçu telle une fresque historique. Voilà déjà un mois que, pour la commémoration de la première guerre mondiale, nous pouvons suivre « en temps réel » – à un siècle près – le quotidien du soldat deuxième classe Antoine Drouot.

Antoine est chef de machine dans une petite imprimerie à Paris, au cœur du Faubourg Saint-Jacques. L’imprimerie appartient au père de son meilleur ami, Lucien Ledoux et il a la chance de travailler avec un autre ami très proche, Jules Chemin. L’annonce de la guerre et la mobilisation du 2 août 1914 viennent bouleverser leur vie : Antoine et Jules sont appelés à rejoindre les rangs du 24ème régiment d’infanterie, tandis que Lucien, grâce aux relations de son père, s’est fait établir un certificat médical et n’a pas été mobilisé.

 

      

 

Bien que ce soit une fiction de par les personnages et les intrigues inventés, l’histoire est basée sur des faits réels de la guerre de 14-18. En effet, les journaux de marche établis au jour le jour par les commandants – décrivant les manœuvres, combats, trajets – ont servis d’inspiration.

Les sorties hebdomadaires des épisodes s’expliquent par la volonté de l’auteur de « faire vivre » l’Histoire. Chaque semaine, revivez les évènements qui ont eu lieu le siècle dernier à la même période ! Chaque semaine, respirez au même rythme qu’Antoine accompagné de Jules, en suivant leur progression sur le front, sans oublier la vie de ceux qu’ils ont laissé à l’arrière. Dans À la vie, à la guerre, l’auteur a à cœur de conter non pas uniquement la « grande histoire », mais aussi la multitude des petites histoires de la guerre de 14-18.

 

Rendez-vous tous les jeudis pour un nouvel épisode !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s