La Rentrée Littéraire 2014

Évènement culturel majeur de l’automne, la Rentrée Littéraire déclenche chaque année une ferveur sans égale dans le monde de l’édition. Issue d’une tradition française – unique au monde – elle atteste de la profonde passion du livre qui anime la France. Cette période riche en parutions est l’occasion de retrouver ses auteurs favoris, de confirmer le devenir prometteur des jeunes talents, mais aussi d’en découvrir de nouveaux !

 

De l’effervescence au déluge !

En l’espace de quelques semaines, les journalistes, libraires et lecteurs se retrouvent submergés par plusieurs centaines de romans. Selon les chiffres du magazine professionnel Livres Hebdo, on recense cette année 607 romans français et étrangers (sans compter la soixantaine d’essais et mémoires qui viennent s’ajouter à la liste déjà longue des parutions de la Rentrée Littéraire). Face à cette avalanche de titres, le risque est de se retrouver noyé sous la quantité, ne sachant plus où donner de la tête. Il existe une concurrence acharnée entre les éditeurs. La bataille que se livrent les centaines d’ouvrages entre eux est toujours plus rude. La frénésie de la Rentrée Littéraire et ses multiples actualités sont attisées par la fièvre médiatique qui considère les écrivains comme des stars.

 

Les valeurs sûres !

                    

De la grande masse des sorties littéraires, il se dégage un certain nombre d’ouvrages incontournables de par leurs auteurs aguerris et attendus du public. Parmi les poids lourds de l’année 2014 qui n’ont – à priori – plus à faire leurs preuves, on retrouve Amélie Nothomb avec Pétronille, David Foenkinos avec Charlotte et Éric Reinhardt avec L’amour et les forêts. On retrouve également Emmanuel Carrère avec son nouveau roman Le Royaume, Olivier Adam avec Peine perdue, Patrick Deville avec Viva et Laurent Mauvignier avec Autour du monde. Grégoire Delacourt est au rendez-vous avec On ne voyait que le bonheur ainsi qu’Olivia Rosenthal avec Mécanismes de survie en milieu hostile. Bien entendu, beaucoup d’autres ouvrages – d’auteurs connus ou moins connus – permettent de créer cette Rentrée Littéraire à la promesse riche et foisonnante.

 

Une vague de fraîcheur !

                    

Parmi les 404 romans français, on compte 75 premiers romans dont le déjà très remarqué Constellation d’Adrien Bosc. Il fait partie des premières sélections du prix de Flore, du prix Renaudot et du prix Goncourt. Ces premiers romans sont un souffle de renouveau au cœur de la Rentrée Littéraire. On découvre cette année Hedwige Jeanmart avec Blanès, Pierre Demarty avec En face et Aurélien Delsaux avec Madame Diogène. Pour leur premier roman, Clotilde Coquet sort Parle-moi du sous-sol, Karine Silla nous propose Monsieur est mort et on découvre Sophie Brocas avec Le Cercle des femmes.

 

La « seconde » Rentrée Littéraire !

                    

L’imposante Rentrée Littéraire composée principalement de romans, qu’ils soient français ou étrangers, éclipse celle plus discrète des essais qui font pourtant eux aussi partie de cette rentrée. Au nombre de 66 cette année, les essais et mémoires, dont les sorties débutent un peu plus tard que celles des romans, ont tout autant leur place. Dans cette catégorie, on retrouve des biographies, monographies historiques, sociologiques ou philosophiques, des réflexions, entretiens, ou mêmes confessions, autrement dit, tout ce qui ne relève pas de la fiction. Cette année Bernard-Henri Lévy enrichit ce « monde des idées » avec Hôtel Europe, Linda Lê avec Par ailleurs (exils) et Jean-Marie Rouart avec Ne pars pas avant moi.

 

Annonciateur des Prix Littéraires !

La rentrée sera agrémentée par le calendrier des prix littéraires et leurs successives sélections pour arriver enfin jusqu’aux lauréats. Le prix Renaudot, le prix Médicis, le prix de Flore, le prix Femina, pour n’en citer que quelques uns, rythment la Rentrée Littéraire, le principal étant le prestigieux prix Goncourt. L’Académie Goncourt s’appuie sur les sorties de la Rentrée Littéraire pour sélectionner le futur prétendant au titre. Décerné en novembre, il sera plus qu’un temps fort de la rentrée mais son point culminant. Le roman élu se verra couvert de succès dans le monde entier.

 

Rentrée Littéraire et Littérature !

Face aux grands noms qui éclipsent les plus petits, à la concurrence commerciale qui se fait parfois au dépend de la diversité et des prises de risques, à un certain élitisme dans le choix des sélections, il est bien possible de ne pas remarquer de très bons romans, qui passent malgré eux inaperçus dans l’abondance des sorties littéraires. On pourrait même en venir à se demander si la Rentrée Littéraire sert à vendre des livres plutôt que de promouvoir la Littérature. Bernard Pivot, actuel président de l’Académie Goncourt, tente de nous rassurer : « Un bon livre trouve toujours ses lecteurs – grâce aux libraires, notamment » ! Quoi qu’il en soit, l’actualité littéraire se verra prospérer sous les projecteurs durant encore plusieurs semaines, et ce pour notre plus grand bonheur !

 

Très bonne Rentrée Littéraire !

Une réflexion sur “La Rentrée Littéraire 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s