Le Grand prix RTL-Lire 2015 : les cinq finalistes

Grand prix RTL Lire 2015

Depuis 1992, le magazine Lire et RTL se sont associés pour remettre un prix littéraire à un roman de langue française durant le Salon du livre de Paris (20 au 23 mars 2015). Les rédactions de ces deux médias présélectionnent cinq titres soumis ensuite à un jury composé de 100 lecteurs choisis par vingt librairies en France. L’an passé, le prix avait été décerné à Maylis de Kerangal pour Réparer les vivants (Gallimard), livre également proclamé meilleur roman français ex æquo avec L’amour et les forêts d’Éric Reinhardt par la revue Lire à la fin de l’année 2014.

Cette année, les cinq finalistes sont :

Evariste - François-Henri DésérableÉvariste, François-Henri Désérable (Gallimard) – Paru le 31 décembre 2014

Évariste Galois était le Rimbaud des mathématiques. À quinze ans, il les découvre ; à dix-huit, il les révolutionne ; à vingt, il meurt en duel. Il a connu Raspail, Nerval, Dumas, Cauchy, les Trois Glorieuses et la prison, le miracle de la dernière nuit, l’amour et la mort à l’aube, sur le pré. C’est cette vie fulgurante, cette vie qui fut un crescendo tourmenté, au rythme marqué par le tambour de passions frénétiques, qui nous est ici racontée.

 

Amours - Léonord de RecondoAmours, Léonor de Récondo (Sabine Wespieser) – Paru le 8 janvier 2015

Nous sommes en 1908. Léonor de Récondo choisit le huis clos d’une maison bourgeoise, dans un bourg cossu du Cher, pour laisser s’épanouir le sentiment amoureux le plus pur – et le plus inattendu. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un notaire, à prendre en mains sa destinée. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant espéré. Comme elle l’a déjà fait dans le passé, la maison aux murs épais s’apprête à enfouir le secret de famille. Mais Victoire n’a pas la fibre maternelle, et le nourrisson dépérit dans le couffin glissé sous le piano dont elle martèle inlassablement les touches. Céleste, mue par son instinct, décide de porter secours à l’enfant à qui elle a donné le jour. Quand une nuit Victoire s’éveille seule, ses pas la conduisent vers la chambre sous les combles… Les barrières sociales et les convenances explosent alors, laissant la place à la ferveur d’un sentiment qui balayera tout.

Le cœur du pélican - Cécile CoulonLe cœur du pélican, Cécile Coulon (Viviane Hamy) – Paru le 15 janvier 2015

Courir toujours plus vite, plus loin, à en user son corps, sa jeunesse, ses rêves… Anthime est un gamin comme les autres quand il découvre, avec sa sœur, la bourgade sans caractère où ses parents emménagent. Jusqu’au jour où il se démarque par sa rapidité à la course et devient le Pélican, une sorte de mythe dans la région. Seulement l’adulation, la notoriété et le succès se fracassent sans rémission quand ses tendons d’adolescent mal entraîné le trahissent en plein élan.

 

Bérézina, Sylvain Tesson (Guérin) – date de parution en numérique  tbc

Des fulgurances littéraires sur fond d’histoire et d’autodérision… C’est un grand texte sur la retraite de Russie, Napoléon, l’hiver, l’aventure, l’amitié et « la vie qui ne suffit pas »

Vernon Subutex, vol. 1, Virginie Despentes (Grasset) – date de parution en numérique tbc

Qui est Vernon Subutex ?
Une légende urbaine. Un ange déchu. Un disparu qui ne cesse de ressurgir. Le détenteur d’un secret. Le dernier témoin d’un monde disparu. L’ultime visage de notre comédie inhumaine. Notre fantôme à tous.

(Les résumés sont ceux des éditeurs.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s