Interview d’Antoine Rouaud

Antoine Rouaud

Antoine Rouaud, jeune auteur français signé chez Bragelonne, s’est fait remarquer en 2014 avec son premier roman  La voie de la colère, premier volet de Le livre et l’épée.
Traduit dans plusieurs langues dès sa sortie et sur le point de s’attaquer au marché américain, il est déjà catalogué comme l’un des meilleurs romans de fantasy francophone.
Son très attendu deuxième tome, Une lueur sous les cendres, paraîtra en septembre (déjà disponible en précommande).
L’auteur s’est prêté au jeu de l’interview pour Bookeen.

Antoine Rouaud   Antoine Rouaud - La voie de la colere

Le livre et l’épée est votre premier roman et a bénéficié d’un lancement mondial avec une traduction en 5 langues. C’est quelque chose de très rare pour un auteur français, comment s’est passée la rencontre avec Bragelonne et comment avez-vous vécu ce lancement ?

La rencontre fut assez simple. Je suis allé au culot me présenter à Stéphane Marsan suite à la présentation d’un roman à la Fnac de Nantes. Nous avons un peu discuté, je lui ai dit que j’avais un roman pour lui et que, bien qu’ils n’acceptaient plus de soumissions de manuscrits à l’époque, je voulais tout de même le leur proposer. Il m’a laissé sa carte, je lui ai envoyé mon histoire… deux semaines après, j’avais un refus. Mais avec une demande, celle de leur envoyer une autre histoire, plus adulte. Mon premier manuscrit était pour un public jeunesse. C’était une porte qui s’ouvrait. J’ai donc foncé et écrit rapidement une toute nouvelle histoire, celle qui allait donner La Voie de la Colère.

Ensuite, on va être honnête… je n’en reviens toujours pas. C’est génial de vivre un tel lancement, de se dire qu’on va être lu dans d’autres pays, c’est très gratifiant. Mais il faut aussi penser tout de suite aux livres suivants, ne pas se laisser emporter par le tourbillon.

La voie de la colère est le 1er tome de votre trilogie Le livre et l’épée. Avez-vous déjà les 2 prochains tomes  en  tête ou l’histoire peut-elle encore évoluer ?

J’ai les grandes lignes, le chemin que je veux prendre pour arriver à la fin de ce voyage. C’est une route assez claire mais qui peut changer à quelques endroits, au cours de l’écriture. Je connais les personnages et où je veux les emmener, aussi bien géographiquement qu’émotionnellement.

Quand on lit votre livre on se dit qu’il y a là matière à une adaptation sur grand écran. Est-ce que vous y pensez ?

Pas vraiment en réalité.

Votre roman a été comparé à Game of Thrones de George R.R. Martin ou au Nom du Vent de Patrick Rothfuss. Est-ce des œuvres qui vous ont inspiré ?

Je ne les connaissais pas. Je ne suis pas un grand lecteur de Fantasy, je ne m’étais pas tenu au courant des nouveautés. Je ne les ai pas encore lu, j’attends un peu. De finir ma trilogie. De peur sûrement de m’en inspirer puisqu’on m’a comparé à ces œuvres.

Quelles sont les œuvres qui vous ont inspiré alors ?

Tout m’inspire, que ce soit la réalité, des œuvres classiques, des livres modernes. Ma vraie source est plus à trouver dans les tragédies antiques ou les œuvres de Shakespeare. Il y a un côté théâtral. Pour le deuxième tome, l’inspiration vient plus d’une pièce de Simone de Beauvoir par exemple.

Hormis le votre, si vous deviez me recommander 3 livres, ce serait lesquels ?

 Black Out de Connie Willis, une œuvre de Science Fiction absolument géniale, par une grande, grande dame.
Legende, de Gemmell, un classique, que j’ai lu récemment et qui me paraissait étrange au début mais qui reste tellement en tête après, une grande œuvre.
Et puis plus ancien, mais tellement mythique pour moi, La Nuit des Temps de Barjavel, un roman que j’ai lu et relu.

Connie Willis -Black Out   David Gemmell - Legende   René Barjavel - La nuit des temps

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s