Un livre selon sa couverture #1

L’adage populaire voudrait qu’on ne juge pas un livre à sa couverture. Vraiment ? La couverture est pourtant un élément déterminant du choix qui nous mène vers la lecture d’un ouvrage. Nous avons donc décidé de régulièrement partager nos couvertures « coups de cœur ».

couv structura maximaStructura Maxima d’Olivier Paquet chez l’Atalante

La première de couv ‘ : J’adore cette couverture car elle véhicule une ambiance bien particulière. Elle me fait penser aux illustrations des romans de Jules Verne ou encore à l’atmosphère du film Metropolis de Rintarō. Les couleurs sont punchy mais renforce par la même occasion l’ambiance rétro de la composition.

La dernière de couv’ : La présentation de l’éditeur est la suivante : « Hommage au « futurisme » italien, un roman à situer entre le baroque des films de Caro et Jeunet et la fureur poétique de Miyazaki. ». C’est simple mais la comparaison avec l’univers de Miyazaki me fait fondre. Si certains craquent devant une tablette de chocolat, mon point faible c’est le cinéma d’animation de qualité !

En conclusion, cet ebook rejoindra ma bibliothèque dès sa sortie le 19 juin.

Et vous, cette couverture vous fait-elle craquer ? Quelles sont les couvertures qui vous donnent envie de dévorer un livre ?

3 réflexions sur “Un livre selon sa couverture #1

  1. Cette couverture donne clairement envie de s’intéresser à ce livre, en revanche la description que vous en donnez dans la boutique ne donne pas envie de l’acheter, parce qu’elle ne dit à peu près rien du livre, or on n’achète pas sans un minimum de renseignements sur ce à quoi s’attendre !

    J'aime

  2. Bonjour Elessar ! Le descriptif sur le site est donné par l’éditeur du livre. Personnellement, c’est ce que j’ai aimé dans cette description : elle est assez mystérieuse et s’appuie sur des références qui me parlent (Miyazaki et Jeunet par exemple). Cependant, je suis également d’accord avec vous. Avec ces informations on ne sait pas du tout à quoi s’attendre pour l’histoire ou le style d’écriture de l’auteur.
    Du coup, quelles sont pour vous les informations qui doivent absolument figurer dans une dernière de couverture pour vous donner envie de lire un livre ?

    J'aime

  3. Le problème n’est pas spécialement de donner envie de lire, ça c’est très bien, mais ce serait suffisant pour une bibliothèque, pas pour une librairie : un lecteur peut se permettre d’emprunter un livre sans trop savoir à quoi s’attendre, et au pire en abandonner rapidement la lecteur. En revanche, acheter un livre dans ces mêmes conditions n’est pas une option acceptable, en tout cas pour moi.

    Donc, pour donner envie, non seulement de lire, mais aussi d’acheter en fait, soit en gros pour rassurer le lecteur, qui pourra estimer qu’il ne risque pas de regretter son achat, ce qu’il faudrait, c’est, très classiquement, un « résumé », ou plutôt une description de l’univers et de l’intrigue, à quoi pourraient être ajoutés un court extrait et des critiques (ou des liens vers des critiques, par exemple sur goodreads.com).

    Bon, personnellement, quand un livre m’intéresse a priori, mais que je ne trouve pas sur le site du libraire de quoi confirmer mon intention d’achat, je vais moi-même chercher plus d’information ailleurs, et dans ce cas, il se trouve que j’achèterai bien ce livre. Mais j’ai peur que d’autres lecteurs zappent plus vite que moi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s