Charlotte Bousquet : L’interview de Bookeen

cBousquet@JoLeBrisCREDITAprès Cécile Duquenne le mois dernier, nous avons la joie d’accueillir une nouvelle invitée sur le blog de Bookeen.

Auteur prolifique, Charlotte Bousquet a exercer sa plume sur de nombreux registres, pour le plus grand plaisir des fans de littératures de l’imaginaire ou des amateurs de romans réalistes.  Ses personnages sont subtils et son univers foisonnant. Dans ses romans les plus récents, nous vous invitons à vous plonger dans Fanny, Lune et l’Ombre ou encore Si j’étais un rêve. Si vous ne la connaissez pas encore, Bookeen vous invite à la découvrir à travers cette interview !

Bonjour Charlotte, et bienvenue sur le blog de Bookeen !

Ton nouveau livre est disponible aux éditions Milady depuis le 3 juin 2015. La couverture est très intrigante… Peux-tu nous en dire plus sur Fanny ?

Fanny-Charlotte BousquetFanny, c’est un roman sur les failles et l’ambivalence, l’amitié aussi (et le théâtre, Paris …).

C’est l’histoire d’une jeune femme qui se cherche, qui doute beaucoup, freinée dans son quotidien et dans sa carrière de comédienne par la peur de se lancer, de prendre des risques et de brûler les planches, quitte à se planter. Il y a toujours une part d’elle-même qui regrette de ne pas être conforme à ce que les autres attendent d’elle (les autres : sa belle-mère, sa famille normée), qui aimerait, juste pour voir au moins, être cette fille normale, intégrée. Fanny sait qu’elle approche du moment où elle devra choisir, définitivement, où sa vie basculera – c’est la façon dont elle se débat avec ses incertitudes, sa mauvaise foi, son courage aussi (malgré tout), qui m’a intéressée. Fanny n’est ni sympathique ni antipathique, ce n’est pas la question. La question, pour moi, c’est : comment se dépatouiller avec son passé, ses ambitions, ses failles, des failles qui existent en chacun de nous, avec lesquelles nous sommes obligées de faire avec ?

As-tu des thèmes que tu aimes aborder dans tes romans ?

La quête de soi, le rapport à l’autre (semblable ou différent, humain ou monstrueux) et au monde, la métamorphose.

 Quel est ton genre littéraire préféré, à écrire et à lire ?

À lire : je n’ai pas vraiment de préférence ! J’aime la poésie, le théâtre, la littérature jeunesse/ young adult, l’imaginaire, l’historique, le contemporain… Ce qui m’importe, c’est que l’histoire, les personnages me touchent – et que le roman soit bien écrit. Pour te donner quelques noms : récemment, j’ai adoré Un éclat de givre, d’Estelle Faye, Corps à l’écart de Elisabetta Bucciarelli et Brainless, de Jérôme Noirez.

Un éclat de givre-Estelle Faye    Brainless-Jérôme Noirez    Corps à l'écart - Elisabetta BucciarelliÀ écrire : tout dépend des moments, des histoires. J’ai surtout besoin de changer régulièrement de registre, sinon je me lasse et je n’arrive plus à écrire correctement.

Entre le deuxième tome de Lune et l’Ombre chez Gulf Stream, Si j’étais un rêve chez Flammarion Jeunesse et ton nouveau roman, on peut dire que tu n’as pas chômé en 2015 ! As-tu d’autres projets à venir ?

Deux magnifiques aventures – toutes deux très différentes !
Là Où tombent les anges, d’abord, qui parait le 3 septembre prochain chez Gulf Stream. C’est un roman historique, une fresque qui conte la vie de trois femmes, à paris, entre 1912 et 1920. Le roman n’est pas encore sorti, mais suscite pas mal d’enthousiasme, ce qui me touche énormément.

Jadis, ensuite, un livre-univers dans un monde Da Vinci-Punk : une écriture à 10 mains – quatre auteurs, un illustrateur, une démarche collective, un financement participatif, au final un bel objet, qui sort en novembre ! J

Quel livre aimerais-tu faire découvrir aux Bookeeneurs ?

Les Petites reines, de Clémentine Beauvais* ! Il est sorti il n’y a pas longtemps dans la collection Exprim ‘, de Sarbacane ; on y parle de boudins (forcément), d’amitié, de philosophie, de vélo, de bêtise aussi (mine de rien, c’est aussi une belle critique de certains comportements discriminatoires, que l’on peut trouver aussi bien chez les ados que chez les adultes) – c’est drôle, bien écrit, émouvant, et ça donne la pêche.

Merci beaucoup !

Vous pouvez retrouver Charlotte Bousquet sur son site : http://charlottebousquet.com

*Ce titre n’est pas encore disponible en numérique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s