Un livre selon sa couverture #8

L’adage populaire voudrait qu’on ne juge pas un livre à sa couverture. Vraiment ? La couverture est pourtant un élément déterminant du choix qui nous mène vers la lecture d’un ouvrage. Nous avons donc décidé de régulièrement partager nos couvertures « coups de cœur ».

collection epointLes éditions ePoints

Aujourd’hui, nous vous proposons un épisode un peu spécial d’Un livre selon sa couverture, puisqu’il s’agit ici de « Plein de livres selon leurs couvertures » ! En effet, nous ne vous présentons pas un livre mais un éditeur sympathique, aussi bien sur le forme que le fond.

J’aime beaucoup l’identité graphique de ces petits bouquins. Le principe est simple : un fond monochrome et quelques éléments posés qui illustrent l’histoire dans un esprit pictographique, rien que ça. Mais je dois dire que ça marche plutôt bien !

Les titres sont très intéressants car les éditions ePoints mettent en avant des classiques de la littérature (Marcel Proust, George Sand ou Honoré de Balzac sont de la partie) mais également des auteurs actuels comme Martin Page ou Franck Thilliez. Même si le catalogue de l’éditeur présente de nombreux auteurs français, vous pourrez également trouver des romans de littérature étrangère, dont plusieurs titres de Luis Sepúlveda.

Ce sont des nouvelles (certaines sont très courtes, n’hésitez pas à regarder le nombre de pages en bas de la fiche du livre pour ne pas avoir de surprise), ce qui est pour moi le format parfait pour se faire un petit plaisir littéraire en douce. Pour vous donner une idée, un des plus longs textes (140 pages) est Les onze mille verges* de Guillaume Apollinaire mais on peut également trouver la retranscription du discours de Desproges face à Jean-Marie Le Pen qui fait à peine 10 pages.

Si vous cherchez un texte court à moins d’un euro, cet éditeur va faire votre bonheur. De plus, les ebooks ePoints sont sans DRM alors pourquoi s’en priver ?

Et vous, cet éditeur vous tente ? Quelles sont les couvertures qui vous donnent envie de dévorer un livre ?

*Ce livre est un classique de la littérature sensuelle, mais mérite une petite mise en garde pour les amateurs des œuvres poétiques de l’auteur qui ne connaîtraient pas ses œuvres érotiques ou nos plus jeunes lecteurs. Le langage est cru et les thèmes abordés peuvent choquer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s