Les éditions Autrement sont sur Bookeenstore !

Il y a quelques temps, nous vous parlions d’un de nos premiers coups de cœur de la rentrée littéraire, Vie et mort de Sophie Stark d’Anna North aux éditions Autrement. Les éditions Autrement fêtent leur 40ème anniversaire en 2015 et, comme nous aimons leurs livres, nous voulions vous présenter cette maison d’édition qui vaut le détour ! Emmanuelle Vial, directrice des éditions Autrement, et Raphaëlle Liebaert, responsable de la collection « Littératures », ont eu la gentillesse de répondre aux questions de Bookeenstore, de présenter l’histoire d’Autrement, de parler des livres qui ont marqué les 40 premières années d’Autrement et des nouveautés qui vont venir prendre la relève de ces noms prestigieux.

autrement

Présentation des Éditions Autrement par Emmanuelle Vial, Directrice.

Autrement est une maison de taille moyenne, généraliste, qui publie environ 45 nouveautés par an, dont une douzaine de romans. Nous publions moins qu’à une certaine époque, parce que le marché a changé, et que nous voulons nous concentrer sur la qualité et le suivi des ouvrages, les relations presse et libraires, et bien sûr l’accompagnement de nos auteurs. Quand Henry Dougier a fondé Autrement, il publiait d’abord une revue axée sur les questions de société, dans le prolongement des idées de mai 1968 et de la gauche rocardienne (pour faire court). Cette revue, dont la liberté de ton, la modernité et le graphisme étaient exceptionnels, et parfaitement dans l’air du temps, s’est progressivement étendue à des ouvrages collectifs reliés, organisés en collections, dont les plus célèbres restent « Mondes », « Mutations » et les guides de voyage. Aujourd’hui, outre la littérature qui reste un joyau de la production, nous avons réorganisé les ouvrages en 5 ou 6 collections phare : « Manifeste », sans doute l’héritière la plus directe de cet esprit collectif et engagé, « Les grands mots », une collection de philosophie dirigée par Alexandre Lacroix, « Haut & Fort », des essais d’intervention, les Atlas bien sûr, « Universités populaires & Cie » dirigée par Michel Onfray, et plus récemment « Angles & reliefs », une collection d’essais illustrés d’infographies, dont le premier titre paru en mars dernier, L’alimentation en otage de José Bové, est un joli succès.

Présentation de la collection « Littératures » par Raphaëlle Liebaert, Responsable éditoriale.

Quand on pense à la collection « Littératures », on pense inévitablement à Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor (800 000 exemplaires vendus à ce jour en France !), 84, Charing Cross Road d’Helen Hanff, Frank et Billy de Laurie Colwin, Cinq matins de trop de Kenneth Cook (dont nous publierons un roman inédit, À toute berzingue, en février 2016). Sans oublier tous ces auteurs mythiques qu’Autrement a remis sur le devant de la scène : Joseph Conrad, Anna Seghers, Vita Sackville-West, Grazia Deleda, etc.

Nikolas butler Retour à Little wingAujourd’hui, notre stratégie de développement est centrée sur une véritable politique d’auteurs. Nous cherchons à redéployer le catalogue de littérature – à raison d’une douzaine de titres par an – en nous appuyant sur des auteurs plus contemporains, dont nous pourrons accompagner la carrière sur le long terme. C’est un véritable pari, mais c’est aussi terriblement excitant ! Réussir à faire émerger de nouveaux auteurs dans ce paysage éditorial surchargé est incroyablement satisfaisant, pour tous les acteurs de la chaine. Je pense notamment à Retour à Little Wing, le premier roman d’un jeune auteur américain, Nickolas Butler, que nous avons publié à la rentrée dernière. Ce titre a suscité l’engouement des libraires qui lui ont décerné le Prix Page America. Résultat, les ventes ont dépassé les 15 000 exemplaires ! Nous publions en octobre prochain son formidable recueil de nouvelles, Rendez-vous à Crawfish Creek, et je compte bien sur un nouveau roman pour début 2017 !

Si je devais définir cette collection en trois mots, ce serait : imagination, qualité et ouverture.

Imagination, car nous publions avant tout des textes extrêmement narratifs, de vraies « histoires », surprenantes, attachantes, souvent drôles, parfois mélancoliques.

Qualité, car la qualité littéraire des textes que nous publions est plus qu’un critère de choix, c’est une évidence.

Ouverture, car depuis sa création en 1994, la collection « Littératures » s’est donnée pour mission de faire découvrir aux lecteurs français des textes venant de tous les horizons. À ce jour, le catalogue compte des traductions d’une quinzaine de langues différentes.

En cette rentrée 2015, nous continuons sur notre lancée avec deux premières traductions. Le printemps des barbares du jeune philosophe suisse-allemand Jonas Lüscher a déjà reçu le Prix Franz Hessel et a été traduit en 10 langues. C’est une fable totalement réjouissante, une sorte d’ovni littéraire.

sophie starkVie et mort de Sophie Stark est le deuxième roman d’Anna North, une journaliste américaine de 32 ans qui écrit pour le New York Times. Je suis ravie que ce texte soit l’un des coups de cœur de Bookeen. Rien ne fait plus plaisir à un éditeur que de partager ses coups de cœur ! Dès les premières pages de Vie et mort de Sophie Stark j’ai été happée par l’histoire. Impossible de m’arrêter. En général, j’imprime les 30 premières pages des manuscrits que je reçois et, si je suis convaincue, j’imprime encore 30 pages et ainsi de suite. Après les premières pages de Vie et mort…, j’ai tout de suite su qu’il valait mieux que j’imprime la totalité du texte : je ne voulais surtout pas prendre le risque de me retrouver en plan au milieu ! C’est le personnage de Sophie Stark qui m’a d’abord fascinée. La façon dont elle occupe chaque page, chaque mot sans pour autant jamais prendre la parole. La construction – c’est un roman choral – est particulièrement adaptée. On a l’impression de reconstituer un puzzle. Et j’adore aussi la façon qu’à Anna North a de raconter des histoires dans l’histoire, de nous faire entrer dans l’intimité de ses personnages…

C’est un roman d’une grande sensibilité mais aussi un véritable page-turner. À mon sens, il pourrait séduire un très large public. Jusqu’ici la presse est unanime, les libraires le soutiennent, il ne nous reste donc qu’à croiser les doigts !

Nous remercions encore Emmanuelle Vial et Raphaëlle Liebaert pour leur temps.

Connaissiez-vous les éditions Autrement ? Les aimez-vous ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s