Entretien avec Dmitry Glukhovsky

Au début du mois d’octobre nous avons eu la chance de rencontrer Dmitry Glukhovsky, créateur de l’univers de Métro 2033.
Dmitry-Glukhovsky-bibiliographie Il nous a présenté son nouveau roman, Futu.re, nous a parlé de ses inspirations et de ses lectures. Nous avons réalisé une courte vidéo pour partager avec vous ce moment !

Futu.re de Dmitry Glukhovsky

Future de Dmitry Glukhovsky

L’avis de Bookeenstore : 

Dmitry Glukhovsky présente Futu.re comme un hommage aux classiques de la science-fiction que sont 1984 ou Le meilleur des mondes et c’est un pari réussi. L’utopie dépeinte dans Futu.re donne froid dans le dos : dans un futur lointain, la science a vaincu la mort mais cette immortalité vient avec un prix. Pour limiter la surpopulation, L’Europe a instauré la loi du Choix et, à chaque naissance, un des parents reçoit une injection qui provoquera sa mort avant la puberté de sa progéniture. Le personnage principal, un anti-héro au profil de psychopathe comme le dit l’auteur, est membre du groupe en charge de ces injections.

Pour l’auteur, la mortalité est une composante inhérente à l’être humain et il imagine dans Futu.re, un monde où cette variable ne ferait plus partie de l’équation. Cela bouscule la définition de l’humanité et, par extension, le rapport aux autres et à la filiation. J’ai aimé la finesse  avec laquelle Dmitry Glukhovsky aborde ces questionnements. Mais, attention, ces réflexions n’alourdissent en rien le rythme de Futu.re et son auteur a raison de le présenter comme un thriller : l’action est soutenue et les pages défilent à une vitesse folle ! 

Description de l’éditeur : 

L’action de FUTU.RE se déroule dans un avenir lointain où l’humanité a su manipuler son génome pour stopper le processus de vieillissement et jouir d’une forme d’immortalité. L’Europe, devenue une gigapole hérissée de gratte-ciel où s’entasse une population qui avoisine le trillion de personnes, fait figure d’utopie car la vie y est sacrée et la politique de contrôle démographique raisonnée.

La loi du Choix prône que tout couple qui souhaite procréer doit déclarer la grossesse à l’État et désigner le parent qui recevra l’injection d’un accélérateur métabolique destiné à provoquer son décès à plus ou moins brève échéance.
Une mort pour une vie, c’est le prix de l’État providence européen.

La Phalange, entité paramilitaire à l’existence et aux méthodes controversées, veille au strict respect de la loi. Matricule 717, le protagoniste principal du roman, est un homme du rang. Mais sa vie miteuse va basculer le jour où un sénateur lui propose d’éliminer en sous-main un activiste de l’opposition. Brillant, trash et émouvant !

Et vous, l’avez-vous lu ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s