Les meilleurs moments pour lire

Un des avantages de la liseuse, c’est qu’on peut lire partout tout le temps avec beaucoup de facilité : qu’on soit coincé dans le métro aux heures de pointes ou sur la plage en plein soleil, rien ne peut nous empêcher de lire un bon ebook. Seulement, tous les moments de lecture ne se valent pas ! Voici vos préférés 😉

1. Le soir avant de se coucher

La lecture du soir est votre préférée. Grâce à la liseuse, on peut même lire dans le noir, alors pourquoi s’en priver ? C’est un moment de calme parfait pour profiter à fond de son ebook, et lire emmitouflé dans la couette est particulièrement agréable.

Personnellement, j’essaye de ne pas lire juste avant de me coucher car sinon :

– Je répète en boucle « je finis juste ma page / mon chapitre et j’éteins », jusqu’à ce que je tombe de fatigue / que j’ai terminé mon bouquin
– Si jamais j’arrive à m’arracher de ma liseuse, je reste les yeux écarquillés pendant des heures à imaginer ce qui se passe ensuite et je tourne dans mon lit sans pouvoir m’endormir (aka : la malédiction du lecteur passionné)

2. Le combo thé – ebook du goûter

bonheur

Déjà, le goûter est un des meilleurs moments de la journée, car un temps de pause avec des biscuits et une boisson chaude ne peut être que merveilleux… Et non, ce n’est pas uniquement pour les enfants car, tout comme la littérature jeunesse, il n’y a pas d’âge pour en profiter ! Si vous ajoutez la lecture d’un bon roman à cette équation, vous obtenez la formule du bonheur (mais si, imaginez-vous avec une tasse de thé fumant, votre liseuse à la main, installé dans un fauteuil moelleux… Aaah, vous voyez, le bonheur on vous dit !)

Et ce n’est pas nos lecteurs qui diront le contraire !

3. Les transport en commun

insane

Quand je prends le trajet le plus long pour profiter de mon livre plus longtemps

Les transports en commun sont une des épreuves de la vie citadine : c’est souvent (beaucoup trop) long, bruyant et on se retrouve toujours assis à côté de la seule personne du wagon qui ne sent pas très bon ( ça sent le vécu ? mais non, mais non…). Pourtant, c’est l’endroit où je lis le plus ! Et je ne suis pas la seule :

En effet, lire transforme ce moment déplaisant en vrai moment d’évasion et de décompression avant, et après, une dure journée de travail.

Et vous, quel est votre moment préféré pour dégainer votre liseuse ? Et, si jamais vous avez un doute et que vous vous demandez si c’est le bon moment pour sortir cotre liseuse et lire, faites notre test 😉 (indice : la réponse est oui).

Est-ce le bon moment pour lire - (3)

4 réflexions sur “Les meilleurs moments pour lire

  1. Lire dans le noir, c’est bien pratique, mais je ne recommanderais pas ça pour lire tous les soirs, parce que c’est quand même un peu agressif par rapport à un éclairage indirect.

    Dans les transports, c’est le top, une liseuse est bien plus facile à manipuler dans une foule qu’un livre en papier ! Malheureusement, je suis surtout cycliste, et lire sur mon vélo, je ne pense pas que ce soit une très bonne idée. 🙂

    Après, il y a un grand classique pour la lecture, certes moins classe, mais incontournable : les toilettes, évidemment ! Avec le risque d’y passer un peu plus de temps que nécessaire.

    J'aime

  2. Bonjour Elessar, merci pour votre commentaire ! Oui, c’est vrai qu’il est toujours plus agréable de lire avec une bonne lumière. Cependant c’est bien pratique quand on se trouve dans la situation « une dernière page, après j’arrête » (le gros mensonge du lecteur passionné) et que la personne de l’autre côté du lit ronchonne pour éteindre la lumière 😉 Pour la lecture à vélo, si vous avez un esprit téméraire, ça peut être une expérience intéressante ^^

    Bien vu pour les toilettes ! Je n’y avais pas pensé mais maintenant qu’on en parle, c’est une évidence (même si ce n’est pas très glamour, effectivement).

    J'aime

  3. En voiture ! Vous souvient-il ces départs en vacances où, assis à l’arrière du véhicule familial, nous tuions le temps avec un bon bouquin, en s’évertuant à lutter contre l’obscurité naissante, jusqu’à ne plus pouvoir distinguer les lettres et devoir abandonner ce combat perdu d’avance ?

    Étant entendu qu’il est hors de question d’allumer l’éclairage central de l’habitacle, qui dérangerait le conducteur, j’en étais naturellement venu à utiliser une lampe frontale — note : ce genre de comportement n’est « naturel » que pour un lecteur vraiment passionné… — qui m’avait enfin permis d’affirmer ma supériorité sur les ténèbres et la nuit ! Avec une liseuse à éclairage intégré, inutile de recourir à de tels expédients, et de passer pour un extraterrestre aux yeux des gens normaux.

    D’ailleurs, cela pourrait faire un bon sujet de photo, un lecteur à l’arrière d’une voiture, au crépuscule, plongé dans son livre avec une lampe sur le front !

    J'aime

  4. Oh oui ! Je me rappelle, petite je lisais les livres de la bibliothèque rose à l’arrière de la voiture sur la route des vacances. Dans un style différent, mon péché mignon c’était les Chair de poule de R.L. Stine et ces livres restent pour moi synonyme de voyage en train et de vacances d’été 😀 D’ailleurs ils les numérisent enfin, j’ai eu une grosse bouffée de nostalgie en les voyant dans les nouveautés cette semaine.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s