Auto-biographie d’une Muse

Cybook Muse de Lily Galipette

Vous le savez, nous aimons beaucoup suivre les aventures des Cybook à travers le monde. Aujourd’hui nous sommes ravis de découvrir non seulement le portrait mais aussi l’auto-biographie d’une Muse, grâce à sa propriétaire, Lili Galipette qui nous a fait parvenir ce texte, en acceptant généreusement que nous le partagions avec vous ! Car, avouez-le, il est trop beau pour le garder pour nous. 🙂

 #VisMaVieDeLiseuse

Je suis née le jour où tu m’as allumée. C’était chouette. Tu as passé un petit moment à fouiller dans tous mes dossiers, à t’y retrouver, à tripatouiller mes boutons. Avancer. Reculer. Menu. Tu m’as apprivoisée assez rapidement. Je suis une liseuse facile.

Et je t’ai apprivoisée, toi, ma propriétaire. Parfois, tu lis lentement. Je ne sais pas si le livre est nul ou si tu savoures. Des fois, aussi, tu appuies à toute vitesse sur mon bouton Avancer. Là, je sais que tu t’ennuies ferme et que tu essaies de voir si c’est mieux au chapitre suivant.

Cybook Muse de Lily Galipette
On reconnaît facilement la Muse de Lili Galipette au lapin-mascotte !

J’aime bien quand tu me remplis. Hop, branchée sur ton ordinateur, j’avale plein d’ebooks. J’ai un appétit d’ogre et encore pas mal de place à combler. Et je vois bien ton impatience à tout lire, ton plaisir anticipé de toutes ces heures à passer avec moi.

J’aime moins quand tu m’utilises en mangeant et que tu poses tes doigts cracras sur mon écran. Dis donc, je ne suis pas une serviette de table ! Et je ne suis pas un mouchoir non plus ! Alors, éternue ailleurs que face à moi !

Parfois, tu me prêtes à tes proches. Pour leur montrer, comme tu dis. C’est vrai que je suis pratique, et légère, et que j’ai de la mémoire. Il y en a un, je me souviens, il voulait me garder. Tu as dit non, mais tu l’as convaincu d’acheter une liseuse. J’espère qu’elle est aussi heureuse que moi.

Je le sais bien que, si tu m’aimes, c’est parce que je te fais lire. Sans les livres, je ne donne pas cher de ma couverture. Mais du côté des objets numériques, je suis gâtée parce que tu oublies de regarder ton téléphone quand tu es avec moi. Ah, tu le faisais aussi avec les livres papier ?

En tout cas, j’ai de la chance parce que tu ne lis presque que moi. Mes copains de papier sont rangés sur tes étagères, bien sages. Tu les reprends rarement. Alors que moi, je lis ton visage tous les jours. OK, de temps en temps, tu ouvres un livre papier, mais je suis devenue ta très bonne amie, non ?

Une liseuse, c’est chic. C’est pratique. C’est sexy. Je ne me lasse pas de tes doigts qui glissent sur moi. Caresse littéraire. Étreinte numérique. Toi et moi, on forme un couple qui dure, surtout le week-end, sous la couverture. Allez, tu viens, c’est l’heure de ta dose de lecture.

Toi qui ne sais jamais comment t’habiller, tu avoueras que c’est pratique que je m’accorde à toutes tes tenues. C’est le charme de ma petite coque noire ! Quand tu me glisses dans ton sac à main, entre le portefeuille et la trousse de maquillage, je me sens importante. Je fais partie de tes indispensables.

Je suis discrète en plus. Pas que mon format et mon poids. Je dissimule aussi tes lectures. Tu n’as jamais aimé qu’on tente de déchiffrer la couverture de tes livres. Qu’ils essaient maintenant, les curieux, de deviner ce qui t’absorbe au point de rater ton arrêt… deux fois sur le même trajet !

Parfois, j’ai un coup de mou et je vois bien que ça te rend encore plus triste que moi. Surtout quand ça arrive loin des prises électriques, loin de chez toi et que tu te retrouves au milieu de nulle part, dans le métro, sans rien à lire.

Une liseuse, c’est chic. C’est pratique. C’est sexy. Je ne me lasse pas de tes doigts qui glissent sur moi. Caresse littéraire. Étreinte numérique. Toi et moi, on forme un couple qui dure, surtout le week-end, sous la couverture. Allez, tu viens, c’est l’heure de ta dose de lecture.

"Au lit avec Lily Galipette. Elle prend soin de moi et me borde."
« Au lit avec Lili Galipette. Elle prend soin de moi et me borde. »

Merci beaucoup Lili Galipette pour ce joli aperçu de la vie de votre Cybook ! Il n’y a pas à dire, vous formez un beau couple et votre Muse est bien tombée chez vous. 🙂 Bonne lecture, en attendant… la suite de votre histoire !

Une réflexion sur “Auto-biographie d’une Muse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s