Frédéric Andréi : l’interview de Bookeenstore

Cette semaine, découvrez l’interview de l’auteur de Bad Land avant de le rencontrer le jeudi 16 juin 2016 sur Paris ! Inscrivez-vous vite au Bookeen Café, les places sont limitées !

Bookeen Café - auteur Albin Michel (1)

Interview de Frédéric Andréi

Frédéric Andréi © Isabelle Texier
Frédéric Andréi © Isabelle Texier

Bonjour Frédéric,

Pouvez-vous nous présenter votre dernier roman, Bad Land ?

Bad Land raconte les sept derniers jours de la campagne présidentielle US vécus par un bricoleur qui va modifier le cours de l’histoire, et par sa compagne, une indienne milliardaire qui va modifier l’histoire de sa tribu, les Blackfeet. Comment Nicholas Dennac va enquêter sur une tuerie à 1500 kms de distance ? Comment Tina Wards va récupérer une terre perdue ?

Je dirais que c’est un thriller d’aventure.

badlandDans Bad Land, on retrouve le couple déjanté de Riches à en mourir. Comment les personnages évoluent-ils sur les deux romans ?

Bad Land est une histoire distincte de Riches à en mourir mais c’est aussi la suite directe de l’histoire de Nicholas Dennac et de sa compagne Tina Wards. C’est l’étape suivante de leur vie de couple. Dans Riches à en mourir, ils se sont rencontrés, aimés et ont fait un enfant. Dans Bad Land ils apprennent à se connaître et le résultat qui n’est pas celui espéré crée les conditions explosives d’une vie de couple à nulle autre pareille.

Disons que c’est un couple haut en couleur, où chacun refuse de capituler devant l’autre.

Qu’affectionnez-vous particulièrement dans l’écriture de thrillers ?

J’aime le rouleau compresseur de la machine qui se met en route pour ne plus jamais s’arrêter. J’aime l’anecdote, le grain de sable qui tient tout l’édifice. J’aime le quotidien ordinaire de personnages extraordinaires. J’aime l’impossible derrière le possible. J’aime quand l’intelligence du héros s’immisce dans les rouages complexes d’une machination pourtant impeccable et les détruit un par un. J’aime aussi le jeu du bonneteau de l’auteur qui détourne l’attention du lecteur sur des détails de moindre importance pour mieux le manipuler.

richesàenmourirQuels sont pour vous les ingrédients indispensables d’un bon polar ?

Surtout l’atmosphère, l’univers que crée l’auteur et qui lui est propre. On entre dans un bon polar comme on entre chez un auteur. Une histoire, c’est comme une maison. La maison de l’auteur est le monde dans lequel nous allons vivre durant le temps de la lecture. C’est lui qui en a été l’architecte, le décorateur, c’est lui qui l’a éclairé, décoré. C’est lui qui a fait la cuisine, c’est lui qui a choisi les invités. Certains peuvent être des voisins sympathiques et d’autres des gens qu’on ne voudrait jamais croiser dans la rue et qui pourtant vont vivre avec vous tant que vous ne refermerez pas ce satané polar.

Quels sont les livres et auteurs qui vous inspirent en tant qu’écrivain et vous passionnent en tant que lecteur ?

Je suis en fait inspiré par la réalité et donc par les biographies. Pour créer mes propres fictions j’ai besoin de m’appuyer sur le vrai pour le détourner. Donc si j’aime le roman, je suis plus client de la vie des autres pour créer la vie des miens.

Quel est votre livre préféré ? Pouvez-vous nous le présenter et nous dire pourquoi il est aussi spécial à vos yeux.

Les mémoires de ma vie de Giacomo Casanova sont sur ma table de nuit depuis des décennies. Je les ai lues, relues et de temps en temps je reprends un passage. C’est le quotidien d’un homme dans le quotidien du 18ème siècle qui me passionne dans ce récit. Tout au long de ces pages on perçoit la volonté d’un homme à s’inventer et à se réinventer perpétuellement pour vivre, pour s’en sortir. Sa vie devient une suite de vraies aventures au sens premier du terme. L’aventure qui fait de son héros un gagnant ou un perdant, un intrépide, un homme déterminé et plein d’audace. Tantôt il réussit, tantôt il échoue mais il n’a de cesse d’essayer. Si ce livre me touche, c’est parce qu’il raconte dans le détail cet homme qui a pris le risque d’attraper de la vie ce qu’elle avait de meilleur et qui pour cela a eu une vie si pleine.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s