Catherine Boullery : l’interview de Bookeenstore

Photo Catherine BoulleryCe mois-ci, rencontrez Catherine Boullery, l’auteure de la saga d’Aila. Si vous ne la connaissez pas encore, cette série est en promotion à -50% durant tout le mois de septembre : n’attendez plus !

Catherine Boullery : l’interview de Bookeenstore

  • Vous êtes l’auteure de la série de fantasy La saga d’Aila. Pouvez-vous nous la présenter ?

Divisée en deux époques de quatre tomes, elle en contiendra donc huit ; cinq sont déjà parus (Aila et la Magie des Fées, La Tribu Libre, L’Oracle de Tennesse, La Dame Blanche et La Porte des Temps), le sixième sortira en décembre 2016, Une Vie, voire Deux, et les deux suivants en 2017, Un Éternel Recommencement, et 2018, L’Ultime Renoncement.

Dans la première partie, Aila, une jeune fille de dix-sept ans, se destine à combattre. Lorsqu’elle se découvre capable de passer dans le monde des fées et de partager leur magie altruiste, son avenir commence déjà à lui échapper. Cependant, pour triompher de la terrifiante armée de Césarus et créer les alliances indispensables à cette incertaine victoire, elle abandonne toujours plus son identité au profit d’une maîtrise affinée de la magie ancienne, aussi complexe que rebelle… Quand un esprit monte trop haut, parvient-il encore à revenir parmi les vivants ?saga aila catherine boullery

aila1La seconde époque reprend quinze ans plus tard. Aila mène un quotidien simple et sans surprise jusqu’au jour où elle décide de fuir son foyer. S’ensuit alors une quête pour la retrouver qui propulsera le lecteur par la porte des temps et bien au-delà… Mais comment changer le passé sans altérer le présent ?

Ce récit épique dans lequel s’entremêlent combats, magie, humanité, réflexion et sentiments, reflète l’existence trépidante d’Aila et sa façon d’interagir avec l’histoire pour que celle-ci s’écrive au fil de ses péripéties. Dans ses pas, le mystère s’intensifie et les orages éclatent tandis qu’Aila lutte pour ne pas perdre sa lumière intérieure, au même titre que sa vie…

  • Quels sont pour vous les ingrédients indispensables d’un bon roman de fantasy ?

Des personnages attachants auxquels il est facile de s’identifier et d’autres qui déclenchent aversion ou effroi, des rebondissements, du suspense, des moments d’actions et d’émotions, les éléments indispensables qui permettent de nous transposer dans un monde à la fois proche et irréel, proche parce que nous parvenons à nous l’approprier, et irréel parce qu’il nous invite à vivre des aventures impossibles tout autant que palpitantes.

Une construction impeccable et rythmée qui peut reprendre des thèmes classiques tout en les distordant pour les adapter à une vision personnelle. Pourquoi faire comme les autres ? Place à l’imagination ! Une écriture intense, riche et fluide.

  • Quels sont les livres et auteurs qui vous inspirent en tant qu’écrivaine et vous passionnent en tant que lectrice ?

poirotJ’ai toujours aimé lire, de tout, classique, roman, policier, théâtre, poésie et un peu de philosophie…

Cependant, je ne m’inspire pas d’un livre ou d’un auteur pour écrire, je regarde uniquement autour de moi, le comportement humain comme les merveilles de la nature. Je m’imprègne des sensations qu’ils évoquent dans mon esprit pour les retranscrire sur le papier en fonction de mes envies. Le simple fait de vivre m’inspire !

En tant que lectrice, quelques auteurs ont conservé mon attachement depuis l’adolescence et, si je dois reprendre un livre, je songe à eux immédiatement, à Agatha Christie, par exemple, ou Arthur Conan Doyle ; je prenais un immense plaisir à suivre la logique de leurs enquêtes, si opposées fondamentalement, l’une concernant de « petites cellules grises » et l’autre basée sur la recherche scientifique et ses déductions. J’ai toujours adoré être celle qui précédait la conclusion !

Cependant, la Fantasy demeure ma plus belle découverte. Pour moi, elle s’apparente à un conte enchanteur, source d’évasion, une terre fertile dans laquelle plonger ses racines pour y puiser émerveillement ou frisson, et en ressortir avec des étoiles plein les yeux…

J’ai débuté avec Tolkien quand le genre démarrait en France, avant d’enchaîner sur de très nombreuses œuvres, dont certaines m’ont envoûtée. Absorbée par un style en parfaite harmonie avec mon imaginaire, j’en prolongeais les histoires dans ma tête ou les réinventais. Un pur bonheur pour lequel j’ai basculé un jour en passant de l’autre côté du miroir : devenir écrivaine…

  • tolkienQuel est votre livre préféré ? Pouvez-vous nous le présenter et nous dire pourquoi il est aussi spécial à vos yeux ?

Un seul livre ? Oh là là ! Voici une question à laquelle il m’est difficile de répondre. Je ne suis pas la femme d’un seul amour… littéraire.

Plus qu’un livre en particulier, des auteurs ont marqué ma vie par leur audace, leur témoignage ou leur plume. J’ai redécouvert, il y a peu, avec un bonheur renouvelé, Le Misanthrope de Molière et j’aime replonger avec délices dans les textes des sketches de Raymond Devos, mon jongleur de mots préféré.

Cependant, si je me limite à la Fantasy, parmi toutes les sagas que j’ai pu lire et apprécier, les cycles de David Eddings, avec La Belgariade et La Mallorée, ainsi que les préquelles, m’ont laissé un souvenir inoubliable. Je m’étais totalement immergée dans cet univers dont j’avais adoré les personnages bien campés et l’histoire passionnante qui m’amenait toujours à repousser un peu plus le moment d’éteindre la lumière.

Alors, quand j’ai commencé à écrire, je suis partie sur l’idée de construire un monde avec des temps forts en permanence, des personnalités riches et attractives qui s’exprimaient dans tous les registres d’émotions, un monde qui ne donnerait pas envie de refermer le roman avant la dernière page…

Finalement, je me suis inspirée de mon plaisir de lectrice pour offrir le même à travers la saga d’Aila.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s