#BookeenCafé Romance : découvrez Céline Mancellon !

Le jeudi 16 novembre 2017, l’équipe Bookeen vous invite à rencontrer vos auteures de Romance préférées lors de notre prochain Bookeen Café Romance !

———————————————————————————

Aujourd’hui, rencontrez Céline Mancellon, auteure de la série Bad Romance chez Milady !

Nous avons réalisé cette interview en collaboration avec VendrediLecture, saurez-vous reconnaître leurs questions ? 😉

Interview de Céline Mancellon

Bonjour Céline,

Tout d’abord merci de nous accorder quelques instants pour répondre à nos questions !

Bonjour ! Merci à vous de me permettre de discuter de mon univers ! Je me présente : Céline Mancellon, née au pays des cigales et de la lavande, maman de quatre charmants petits monstres… enfants. Je suis éditée depuis 2012, et 2016 chez Bragelonne/Milady.

coeur imprudents.jpgPeux-tu nous parler de ta série Bad Romance et du troisième tome Cœurs imprudents ?

Bad Romance m’est venu après avoir lu quelques romances New Adult avec pour personnages principaux des « Bad Boys » tatoués : le mauvais garçon infréquentable que les jeunes filles devraient éviter mais dont elles tombent irrémédiablement amoureuses. J’étais un peu frustrée que ces mauvais garçons ne le soient pas toujours réellement, impulsivité ou violence mis à part, ils restaient cultivés ou fortunés : ils ne vivaient pas comme les « vrais » bad boy. Chris Farwink, le personnage de Bad Romance est rapidement apparu dans mon esprit et Kate Bell était la rebelle idéale pour lui tenir tête. Je n’avais pas pour ambition de révolutionner ce genre de thème/ contexte, mon seul désir était de proposer ma propre vision du Bad Boy : physiquement, psychologiquement, jusque dans les tics de langage ou le vécu. Mais surtout « expliquer » en quelque sorte, de manière cohérente, crédible, un tel comportement impulsif et violent.

Dans Cœurs imprudents, nous découvrons mieux Juliette, la petite sœur de Kate Bell. Entre autres, ce qui l’a poussé à vouloir être moniale (dans le premier tome), sa personnalité, ses aspirations. C’est une jeune femme au cœur noble mais à l’attitude craintive. Elle rencontre rapidement Don RedHawk – personnage entraperçu dans le T1 et davantage dans Cœurs indociles, le spinoff. J’aime beaucoup l’idée que nous ayons une sorte de vision 360 degrés des personnages (ici, Don : dans le T1, c’était à travers les yeux de Kate, ce qui était peu flatteur à son égard et dans le T2, nous avions une seconde vision à travers Charlie, l’héroïne de Cœurs indociles et grâce à ce troisième tome, nous pouvons le voir à travers le regard de Juliette et le sien, puisque c’est un roman à deux voix).

Je souhaitais également croquer une autre vision des Bikers que celles qu’on peut déjà trouver dans ce genre de romance : sans forcément aller dans le trash, mais en respectant toutefois le monde dans lequel ils évoluent au quotidien. J’ai pas mal lu d’ouvrages à leur sujet, notamment ceux d’Alex Caine, réputé pour ses infiltrations dans le milieu et très très instructifs. Rendre un biker attachant était un challenge très amusant.

Qu’affectionnes-tu particulièrement dans l’écriture de romances ?

Décrire la magie d’une rencontre entre deux êtres destinés à être ensemble malgré les épreuves. Les japonais l’évoquent sous forme de fil rouge qui relierait les individus, et j’avoue que j’ai un faible pour cette image.

Quels sont pour toi les ingrédients indispensables d’une romance réussie ?

De mon point de vue personnel, en tant que lectrice par exemple, je dirais une réelle alchimie entre les deux personnages principaux. Je préfère l’émotion, les sentiments aux scènes de sexe. Ce que je trouve le plus palpitant, c’est toute la phase de séduction causée par une irrésistible attirance. C’est là que les personnages sont le plus craquants ! J’aime beaucoup également qu’il y ait un second enjeu autre que la formation du couple et que celui fasse partie intégrante du décor/univers mis en place.

Quelle(s) est/sont ta/tes source(s) d’inspiration en tant qu’écrivain ?

Tout. Une musique, un clip, une illustration, une phrase ou même ma propre frustration ressentie suite à une lecture. Je n’ai pas trop de frein à mon imagination, je dirais même que j’ai plutôt beaucoup trop d’idées !

As-tu d’autres projets d’écriture en cours ? Si oui, peux-tu nous en parler ?

Je vais consacrer une majeure partie de mon année 2018 à écrire les suites de mes sagas urban fantasy comme Temps de Lune éditée aux éditions MxM Bookmark ou bien Alice Royale qui sera éditée, quant à elle, dans la collection Emma chez Milady. Il y aura même quelques MM (homoromance) prévus au programme !

frankenstein.jpgQuel est ton livre préféré ? Peux-tu nous le présenter et nous dire pourquoi il est aussi spécial à tes yeux ?

Frankenstein ou le Prométhée moderne de Mary Shelley, roman épistolaire publié en 1818 qui raconte l’histoire de Victor Frankenstein mais aussi du monstre qu’il a créé puis abandonné, et qui devient obsédé par l’idée de se venger de ce « père » indigne. Je trouve qu’il pousse à la réflexion, le tout sur fond de mystères et de drames. Et puis, ce roman considéré comme l’un des précurseurs de la science-fiction a été écrit par une femme et pour l’époque, c’est juste énorme ! Lorsque je l’ai lu en sixième, je me suis pris l’équivalent d’une claque.

Quel est ton couple fictif préféré ?

Damen et Laurent de Prince Captif (édité chez Milady) de C.S Pacat. Ils sont tellement fascinants ! Leur relation est complètement épique à de nombreux niveaux.

prince captif.jpg

Quelle est ta lecture du moment ? Sera-t-elle la même vendredi prochain ?

Alors je lis deux romans en même temps. Je lis Sherlock Holmes – l’étude en rouge – de Sir Conan Doyle et Wild Heart de Lily Haime. Je pense que ça sera les même titres vendredi prochain parce que ma vitesse de lecture se situe niveau escargot neurasthénique (ah ah) : j’ai beaucoup de travail d’écriture, ce qui me laisse peu de temps de loisir.

donovan.jpgTous les mardis, nous demandons à nos lecteurs de partager leur #MardiConseil. Pour les tiens : quel(s) auteur(s) t’inspire(nt) et quelle(s) lecture(s) t’a/ont le plus marqué ?

Wouah ! La liste risque d’être sacrément longue… Je pourrais plutôt vous conseiller sur mes favoris actuellement (ça fluctue) : si vous voulez pleurer et rencontrer une héroïne poignante, je vous dirais de lire Ma raison de vivre de Rebecca Donovan. J’ai été époustouflée par l’héroïne qui vous accapare au point de vous faire oublier à quoi ressemble le héros (généralement, c’est le contraire, c’est quasiment tout le temps lui qui se démarque). Si vous aimez la fantasy et le slow burn dans un univers hyper bien construit, je vous conseillerai Prince Captif de C.S Pacat (MM) qui est juste magnifiquement mené ! En Urban Fantasy, il y a l’indétrônable Kate Daniels d’Illona Andrews : la perfection a un titre ! Ou encore Meg Corbyn d’Anne Bishop dont le suspense est haletant, que cela soit l’intrigue ou la romance !

Quel est ton moment/jour de la semaine privilégié pour lire et/ou écrire ?

Cela varie en fonction de ma vie de famille : matin, après-midi ou bien une majeure partie de la nuit ! Jours de la semaine ou week-end (ce qui arrive rarement).

Chaque lundi, nous posons #LaPetiteQuestionDuLundi, souvent insolite, à nos lecteurs. En voici une qui a récemment eu beaucoup de succès : avec quel auteur ou personnage souhaiterais-tu être coincée dans un ascenseur et pourquoi ?

Je voudrais être coincée dans un ascenseur avec Stephen King. Oui, je sais, ça peut paraître étrange… très. Mais c’est un écrivain que j’admire énormément : j’ai lu ses œuvres durant mon adolescence. Il me fascine, autant par son style, par cette puissance qu’il donne dans l’introspection de ses personnages, ou bien cette façon particulièrement terrifiante qu’il a de nous renvoyer à nos propres peurs. C’est limite surhumain ! Il y a peu de chances que je puisse le croiser un jour, alors me retrouver coincée dans un ascenseur avec le Maître me donnerait l’occasion de lui poser le milliard de questions que je meurs d’envie de lui demander !

Merci infiniment pour cette interview ! J’ai passé un super moment à y répondre !

———————————————————————————

Envie d’en savoir plus ? Alors venez rencontrer Céline Mancellon au Bookeen Café, le 16 novembre prochain ! 🙂visu-bannière-romance

Une réflexion sur “#BookeenCafé Romance : découvrez Céline Mancellon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s